Sélectionner une page

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler du tissu wax, tissu atypique et facilement reconnaissable de par sa singularité. C’est un tissu vivant grâce à ses couleurs vives et ses imprimés. Majoritairement fait à partir d’un tissu blanc en coton, il est de plus en plus imprimé sur d’autres matières telles que la soie, la mousseline, l’élasthanne et bien d’autres. Le tissu wax a depuis toujours été associé à l’Afrique et à sa culture vestimentaire.

Sa fabrication

Son processus de fabrication artisanale nécessite plusieurs étapes. Tout d’abord, l’étape des imprimés qui consiste à dessiner ou à imprimer des motifs sur le tissu alors encore entièrement blanc. Puis vient l’étape de l’application de la cire (wax en anglais). Cette étape est la plus importante, elle donne d’ailleurs son nom au type du tissu, le « tissu wax ». Durant cette étape, la cire est apposée le long des motifs initialement dessinés sur le tissus durant la première étape. Ce passage est crucial car il va permettre de délimiter la couleur lors de l’étape de la coloration. Ce qui permettra de donner vie aux dessins/imprimés. Une fois l’étape de l’application de la cire vient celle de la coloration. Durant cette étape, le tissu initialement blanc sera coloré de différentes couleurs en fonction du goût de l’artisan.

Le tissu va ensuite subir une première étape de séchage pendant quelques minutes (en fonction de la taille du tissu). Après le temps de séchage vient l’étape de l’application d’une sorte de colle industrielle pour sceller et fixer la couleur. On va ensuite laisser sécher cette colle pendant quelques minutes. L’étape suivante va consister à laver le tissu une première fois pour le débarrasser de la cire appliquée durant la deuxième étape du processus. Le tissu sera tout simplement trempé dans de l’eau chaude/tiède savonneuse.

Au bout de quelques secondes seulement, toute la cire préalablement appliquée se met à fondre avec l’aide de l’eau chaude/tiède. A partir de cette étape, on peut nettement alors voir les différentes délimitations faites par la cire et les motifs/imprimés prennent alors vie. Il restera enfin la dernières étape de séchage qui consiste à laisser sécher le tissu à l’air libre. Le fameux « tissu wax » a pris vie.

Que peut-on en faire ?

La beauté et la particularité du tissu wax se trouvent dans sa versatilité. En effet, le tissu wax peut être utilisé pour toutes choses imaginables possibles qui nécessitent du tissu.

Originellement connu pour habiller les africains, il a alors pendant de très longues décennies été utilisé pour la confection de vêtements traditionnels africains portés aussi bien lors de cérémonies spéciales que dans la vie de tous les jours.

Grâce à sa volonté de faire découvrir ses richesses culturelles au reste du monde, l’Afrique et ses ambassadeurs de la mode on réussi le pari d’exporter ce vibrant tissu au reste du monde. Aujourd’hui, le pagne wax est adopté un peu partout. Il n’est plus seulement réservé aux coupes de vêtements jadis plutôt basiques, mais aujourd’hui les créateurs du monde entier regorgent d’idées pour créer des coupes contemporaines et urbaines.

En plus des vêtements, il est aussi utilisé pour confectionner tous types d’accessoires, des bijoux et chaussures à la maroquinerie. Il est aussi utilisé pour la literie et pour la décoration d’intérieur. Il n’y a pas de limites pour travailler le tissu wax, il suffit tout simplement de laisser parler son imagination. Alors lancez-vous et laissez aller votre créativité comme j’ai pu laisser aller la mienne depuis plusieurs mois maintenant ! Et le résultat de mes créations se trouve sur mon blog si vous souhaitez découvrir tout cela.